En Chine, un jeu porno pour lutter contre le coronavirus

Alors que le virus Coronavirus se propage en Chine et qu’il a désormais traversé les frontière du pays pour toucher d’autres continents, les habitants de l’Empire du Milieu sont incités à rester cloîtrés à la maison Une mesure drastique, qui vie à enrayer l’épidémie et qui est accompagnée par une idée tout à fait original : un jeu porno gratuit pour s’occuper jusqu’à pouvoir ressortir ! L’initiative vient de l’éditeur Kagami, qui offre son titre phare : Mirror !

Restez à l’abri, jouez à un jeu porno

Les jeux Hentai ont la côte, et cette idée pour lutter contre le virus qui affecte le monde en ce moment, avec une contamination rapide et une extension des personnes touchées qui ne cesse de croître, pourrait leur faire gagner encore plus de popularité.

C’est l’éditeur Kagami, qui propose ce jeu sur Steam, qui a décidé de lancer une campagne de soutien pour les habitants de la ville de Wuhan. Avec son slogan Wuhan, we are with you ! publié sur la plateforme de gaming la plus célèbre, il explique offrir une copie gratuite de son jeu Mirror, en échange de deux informations : un numéro de téléphone chinois valide et une confirmation de la localisation. De quoi vérifier que le joueur reste bien chez lui, comme préconisé par les autorités.

Ainsi, plus de 90 000 joueurs vont pouvoir passer le temps en compagnie de charmantes créatures animées, car Mirror est un très bon jeu pour les amateurs de hentai, comme peuvent l’être des titres comme Hentai Heroes ou Pussy Saga. Il s’agit d’un puzzle-game bien réalisé, très coquin, qui vous permet de rencontrer des filles particulièrement bien dessinées et de récolter des animations porno quand vous réussissez les mini-jeux ! C’est le 2e titre le plus apprécié de sa catégorie, selon les reviews sur Steam !  

De quoi faire patienter les gamers en attendant qu’une solution émerge pour ralentir la diffusion du virus Corona.

Un jeu de santé publique ?

Certains trouveront peut-être l’initiative d’un goût douteux, alors que plusieurs centaines de morts ont déjà été recensés et qu’on dénombre plusieurs milliers de contaminés rien que dans le pays, mais à bien y réfléchir, l’idée d’offrir un jeu porno est assez judicieux.

Un titre comme Mirror de Kagami a pour objectif de pousser les joueurs à ne pas sortir de chez eux, et quoi de mieux pour les occuper que le sexe ? Sauf que là-bas, la pornographie est prohibée et qu’il n’est pas simple du tout d’aller sur un site X pour voir des vidéos pour adulte. Du coup, un titre Hentai de cette qualité leur offre un accès au sexe –Hentai, certes, mais c’est très excitant – et les gamers devraient être captés. Ainsi, les personnes seules ne chercheront pas à sortir plus que nécessaire et les heures passées à jouer seuls chez eux sont autant de moment pendant lequel ils ne risquent pas d’attraper le virus !

Mieux encore, le titre Mirror est accompagné d’un message de santé publique, incitant à bien se laver les mains, aussi souvent que possible. Dans le contexte et avec un tel jeu, cette recommandation sonne comme une évidence… !

L’éditeur Kagami donne, lors du téléchargement, les conseils d’usage pour se protéger du virus – port du masque, ne pas toucher les autres, éviter la foule – et profite de son action pour obtenir une publicité colossale, avec un rôle qui oscille entre celui de bienfaiteur et celui d’éditeur un brin cynique.

Tandis que la plupart des événements sont annulés du côté de la Chine – notamment les tournois sur les jeux vidéo les plus populaires du moment que sont Overwatch ou L.O.L, les joueurs peuvent donc se consoler avec des filles sexy, animées à l’écran, sans prendre de risque pour la santé. Quitte à être enfermé chez soi, autant que ce soient avec elles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *